ORGANISATION DE LA FORMATION INITIALE

Conformément l'Arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, la formation conduisant au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, organisée (après une année préalable en faculté : voir les modalités d'Admission) en deux cycles de quatre semestres chacun, dure quatre années, soit huit semestres construits de la façon suivante :

La répartition des enseignements sur les quatre années est la suivante :

  • formation théorique et pratique de 1980 heures, sous la forme de cours magistraux (895 heures) et de travaux dirigés (1085 heures) ;
  • formation à la pratique masso-kinésithérapique de 1470 heures ;
  • travail personnel complémentaire estimé à 3220 heures environ.

L’ensemble, soit 6670 heures, constitue la charge de travail de l’étudiant.

Les études alternent un enseignement théorique et pratique et des stages cliniques conformes au programme officiel, dans le cadre du processus européen "Licence-Master-Doctorat" de Bologne.

Les enseignements théoriques comprennent des cours magistraux, des travaux dirigés et des travaux pratiques. Ils sont dispensés par des médecins et des cadres de masso-kinésithérapie ayant des connaissances particulières dans les disciplines enseignées. Il peut être fait appel à des personnes particulièrement qualifiées, en fonction des disciplines enseignées. La présence des étudiants est obligatoire pour toutes les activités pédagogiques.

Chaque cycle est animé par un cadre de santé masseur-kinésithérapeute responsable de la formation, de l’organisation et de la coordination pédagogiques et du suivi individuel des étudiants. Le responsable pédagogique identifie les étudiants en difficulté et met en œuvre les actions de soutien ou de régulation nécessaires.

Tout étudiant peut solliciter à tout moment une rencontre avec son responsable pédagogique.

LA FORMATION EN QUELQUES CHIFFRES

  • Nombre d’étudiants en formation en 2020-21 : 303
  • Nombre d’intervenants extérieurs : 223
  • Nombre de terrains de stage : 1262
  • Taux d'abandon en cours de formation : 0 %
  • Taux de réussite : 100 % (résultat après la session de juin 2021 du Diplôme d’État)
  • Taux moyen de satisfaction : 84 % (enquête réalisée auprès de l’ensemble des étudiants des 4 années de formation 2020-21, relative à l’organisation générale de la formation). Les étudiants soulignent la disponibilité et l’accompagnement des responsables pédagogiques, ainsi que la qualité et la diversité des contenus des enseignements. Parmi les axes d’amélioration, est exprimé le souhait d’une synthèse des connaissances délivrées afin de favoriser une meilleure acquisition des compétences.
  • Taux d'insertion dans l'emploi (activité salariée) ou en libéral (activité indépendante) : 100 %

Imprimer   E-mail